Loi de finances pour 2016 : barème de l’impôt sur le revenu (IR)

Le projet de loi de finances pour 2016 envisage d’indexer les tranches du barème de l’impôt sur le revenu (IR) comme l’inflation et de renforcer, pour la troisième année consécutive, l’allègement de l’IR pour les ménages aux revenus modestes et moyens, engagé en 2014 et poursuivi en 2015 avec la suppression de la tranche d’imposition au taux de 5,5 %.

Le seuil d’entrée dans la tranche d’imposition à 14 %, qui constitue désormais la première tranche d’imposition, serait fixé à 9 761 €.

Les tranches d’imposition 2016 sur les revenus de 2015 seraient revalorisées comme l’évolution de l’indice des prix hors tabac de 2015 par rapport à 2014, soit 0,1 %.

Quel serait le barème ?

MONTANT DES REVENUS  TAUX DE L’IMPÔT
 Jusqu’à 9 700 € 0%
De 9 701 € à 26 791 €  14 %
De 26 792 € à 71 826 €  30 %
De 71 827 € à 152 108 €  41 %
Supérieur à 152 108 €  45 %

Formule rapide de calcul :

QF < 9 700 € : IR = 0 €
QF > 26 791 € : IR = RNGI x 14% – 1 358,00 €
QF < 71 826 € : IR = RNGI x 30% – 5 644,56 €
QF < 152 108 € : IR = RNIG x 41% – 13 545,42 €
QF > 152 108 € : IR= RNGI x 45% – 19 629,74 €

Le mécanisme de la décote, qui bénéficie aux foyers fiscaux faiblement imposés, serait aménagé et renforcé.

Sa limite d’application serait portée :

  • de 1 135 € à 1 165 € et les trois quarts de l’impôt pour les célibataires
  • de 1 870 € à 1 920 € et les trois quarts de l’impôt de pour les couples.

Le mécanisme du plafonnement du quotient familial ne serait pas modifié cette année.

La réduction d’impôt résultant de l’application du quotient familial ne pourrait en principe excéder 1 510 € par demi-part. La baisse d’impôt ne concernera que les titulaires de revenus faibles.

Pour les autres, l’imposition pour les revenus de 2015 sera sensiblement la même que pour les revenus de 2014.

Les tableaux qui figurent ci dessous permettent d’analyser l’évolution du poids de l’impôt au cours des dernières années.

Nous avons envisagé trois niveaux de revenu : 30 000 €, 50 000 € et 100 000 €.

Pour chacun de ces niveaux nous avons retenu 4 cas : Imposition sur 1, 2, 3 ou 5 parts.

RNGI 30000 € 30000 € 30000 € 30000 €
Parts de base 1 2 2 2
Parts supplémentaires  0 0 1 3
IR2016  3 355 €  1 048 €  0 €  0 €
IR2015  3 361 €  1 104 €  0 €  0 €
IR2014  3 389 €  1 500 €  479 €  0 €
IR2013  3 434 €  1 522 €  519 €  0 €
IR2012  3 434 €  1 522 €  560 €  0 €
Variation IR2016/IR2015  -0,2%  -5,0%  0,0%  0,0%
Variation IR2016/IR2014  -1,0%  -30,1%  -100,0%  0,0%
Variation IR2016/IR2013  -2,3%  -31,1%  -100,0%  0,0%
Variation IR2016/IR2012  -2,3%  -31,1%  -100,0%  0,0%

 

RNGI 50000 € 50000 € 50000 € 50000 €
Parts de base 1 2 2 2
Parts supplémentaires  0 0 1 3
IR2016 9 355 € 4 284 € 2 926 €  0 €
IR2015 9 361 € 4 287 € 2 930 €  0 €
IR2014 9 389 € 4 300 € 2 950 € 1 097 €
IR2013 9 434 € 4 322 € 2 983 € 1 110 €
IR2012 9 434 € 4 322 € 2 983 € 1 110 €
Variation IR2016/IR2015 -0,1% -0,1% -0,1%  0,0%
Variation IR2016/IR2014 -0,4% -0,4% -0,8% -100,0%
Variation IR2016/IR2013 -0,8% -0,9% -1,9% -100,0%
Variation IR2016/IR2012 -0,8% -0,9% -1,9% -100,0%

 

RNGI 100000 € 100000 € 100000 € 100000 €
Parts de base 1 2 2 2
Parts supplémentaires  0 0 1 3
IR2016 27 455 € 18 711 € 15 691 € 9 651 €
IR2015 27 468 € 18 722 € 15 706 € 9 674 €
IR2014 27 536 € 18 778 € 15 778 € 9 778 €
IR2013 27 642 € 18 867 € 14 867 € 7 304 €
IR2012 27 642 € 18 867 € 14 195 € 7 304 €
Variation IR2016/IR2015  0,0%  -0,1%  -0,1%  -0,2%
Variation IR2016/IR2014  -0,3% -0,4% -0,6% -1,3%
Variation IR2016/IR2013  -0,7% -0,8% 5,5% 32,1%
Variation IR2016/IR2012  -0,7% -0,8% 10,5% 32,1%

Analyse de JACQUES DUHEM ET STEPHANE PILLEYRE

Toute l'actualité